Narbo vigne : Apport d’azote + Forte biomasse

    Prix dégressifs selon quantités

    • Objectifs : Apport d’azote ; Forte biomasse
    • Densité : 60-75 kg/ha en plein suivant la préparation du sol
    • Profondeur : 1 à 2 cm

    • Composition du mélange : 5% Radis fourrager + 32% Avoine rude + 56% Vesce de Narbonne + 7% vesce velue
    • Nom du mélange : NARBO Vigne
    • Famille utilisée : Graminées, fabacée, brassicacée
    • Couverture de sol : excellente
    • Vitesse d’implantation : moyenne
    • Système racinaire : fasciculé – pivotant
    • Port des plantes : dressé
    • Rapport C/N : moyen

    Avantages :

    • Ressource azotée :
      Capable de fixer plus de 120 unités d’azote, NARBO-VIGNE.COUV a la faculté d’en restituer 50% sous forme disponible pour la vigne. Basé sur de fortes pourvoyeuses d’azote comme la vesce de Narbonne et la vesce velue, ce mélange va fixer efficacement l’azote atmosphérique pour le relâcher pendant les 3 mois qui suivront la destruction. Pour maximiser l’effet azote, une destruction courant avril est a privilégier.
    • Souple d’utilisation :
      Sa large plage de semis de août à fin octobre en fait une des rares solutions adaptées aux semis tardifs. N ARBO- VIGNE. COU V est constitué de légumineuses adaptées à des semis tardifs.
      La vesce de Narbonne CLARA permet d’avoir une couverture semblable à de la féverole mais avec un grain 3 fois plus petit. Ainsi le mélange est plus stable dans le semoir et la dose de semis réduite.
    • Forte biomasse :
      La protection hivernale du sol est très efficace, NARBO-VIGNE.COUV limite l’impact des gouttes de pluies, l’érosion, le ruissellement et le lessivage. La reprise du sol est aisée, grâce au bon travail structurant des racines.
      Sa production de biomasse est majoritairement réalisée en fin d’hiver (mars). Le radis fourrager décompacte le sol et après destruction mobilise la Potasse du sol pour la rendre disponible à la vigne.

    • Conseil en culture :
      –  Utiliser le dernier passage de vibroculteur estival comme préparatif au semis.
      –  Semer de préférence 3 à 4 semaines avant le passage de la vendangeuse ou bien après son passage pour limiter les dégâts des roues sur le semis.
      –  Semer 1 rang sur 2. Le rang non semé permettra des passages de tracteur et le broyage des sarments. Inverser le rang semé l’année suivante.
      –  Privilégier la destruction par broyage pour une meilleure efficacité de destruction.
      –  Bien détruire le couvert pour éviter la compétitivité hydrique l’été avec la vigne.

    • Destruction : Broyage sur couvert développé

    En fonction des stocks disponibles

    Merci de créer un compte pour faire une demande de devis ou acheter un produit.

    Frais de port inclus.
    Livraison en 4 jours.